Analyse

Apprenez à vous connaître et à connaître votre environnement entrepreneurial ! 

Commencez par réfléchir sur vous-même et réalisez votre idée commerciale en sorte qu’elle vous corresponde. 

Analysez votre environnement, apprivoisez-le et peaufinez votre idée. C’est le bon moment pour se pencher sur la question des clients, des marchés et de votre image. 

4 thèmes de la phase d’analyse :

1. Devenir cheffe ou chef d’entreprise 

Pourquoi se mettre à son compte ?

2. Analyse du marché : 

À quoi ressemble votre marché ?

3. Analyse de la clientèle

Qui sont vos clients ?

4. Ébauche de l’offre 

À quoi ressemble votre offre ?

1. Devenir cheffe ou chef d’entreprise 

Chapeau ! Vous envisagez de devenir indépendant-e ou avez déjà décidé que vous serez cheffe ou chef d’entreprise. Avec la Startbox, nous souhaitons vous soutenir dans votre décision et vous prodiguer quelques conseils pour la suite de votre parcours. 

Pour démarrer dans de bonnes conditions, nous vous recommandons de commencer par réfléchir sur vous-même et de vous confronter à la réalité, qui n’est pas toujours tendre. Transformer vos rêves et visions en entreprise viable exigera en effet beaucoup d’engagement, d’esprit critique et de persévérance de votre part. Apprenez à vous connaître et à connaître votre environnement et tenez compte des points suivants : 

Votre personne

Votre projet repose avant tout sur vous en tant que personne. Que vous souhaitiez vous lancer en solo ou en équipe, vous devriez savoir précisément pourquoi vous voulez vous mettre à votre compte. Qu’est-ce qui vous motive ? 

  • Voulez-vous créer votre entreprise pour votre épanouissement personnel ? 
  • Est-ce le fait de relever un nouveau défi qui vous tente ? 
  • Sont-ce de mauvaises expériences qui vous incitent à la création ? 
  • Est-ce le moyen de sortir du chômage ou rêvez-vous de reconnaissance ? 

Si les raisons de se lancer sont nombreusesune chose est certaine : vous ne créez pas votre entreprise pour n’importe qui, mais pour vous-même. Tôt ou tard, la situation vous pèsera et vous vous demanderez pourquoi vous vous infligez tout cela. Et c’est dans ces moments-là que savoir dès le départ pourquoi vous voulez être cheffe ou chef d’entreprise vous sera bien utile. 

Vos attentes

Qu’attendez-vous de l’indépendance ? Quels sont vos besoins ? Comment définissez-vous votre réussite ? Qu’est-ce qui vous donne de la satisfaction ou même vous rend heureux/se ? C’est sur ces réponses que vous construisez votre entreprise et votre perception de votre travail quotidien. 

Qu’attendez-vous de l’indépendance ? 

Quelle valeur attachez-vous à l’approbation de votre entourage ? 

Quels sont vos besoins ? Quels sont ceux de votre entourage ? 

Comment voyez-vous votre succès ? À quoi mesurez-vous votre réussite ? 

Êtes-vous en quête d’une activité épanouissante ou est-ce la possibilité de gagner beaucoup d’argent grâce à votre travail qui vous tente ? 

Est-ce que le fait de pouvoir fixer les règles du jeu et de tirer parti de la liberté d’entreprendre vous rend heureux/se ? 

Ou pensez-vous que vous serez plus satisfait-e avec votre propre entreprise ? 

Vos qualités

Optimisme : quand on s’apprête à chambouler sa vie, mieux vaut envisager l’avenir avec confiance. Abordez votre création d’entreprise avec optimisme, mais sans exubérance. Sans cette attitude fondamentale et cette foi dans votre projet, il vous sera difficile de réaliser quoi que ce soit. 

Volonté d’apprendre, patience et persévérance : la réalité vous rattrapera régulièrement et vous devez être prêt-e à reconnaître vos erreurs et à réfléchir à des solutions. Accepter la vérité et chercher de nouvelles options alors que l’on croyait avoir trouvé « l’idée de génie » est douloureux. Mais cela ne manquera pas de vous arriver, et plutôt deux fois qu’une. Ce qui semblait à première vue si simple et prometteur progresse souvent plus lentement et laborieusement que prévu. 

Esprit d’initiative : en tant que cheffe ou chef d’entreprise, vous devrez constamment faire preuve d’initiative pour contourner les problèmes et trouver des solutions. Comme le soulignent les termes « indépendant » et « chef », c’est à vous de prendre les choses en main. L’esprit d’initiative est crucial pour atteindre votre objectif. Lorsque vous êtes à votre compte, rien ne fonctionne sans vous. Vous devez être en mesure de vous aider vous-même. Cela inclut aussi de savoir à quels niveaux vous avez besoin d’un coup de pouce extérieur et où le trouver. 

Vos proches et vos craintes

Créer une entreprise est exigeant physiquement et moralement. Vous vous retrouvez dans des situations que vous n’aviez jamais connues auparavant. Cela peut être passionnant et stimulant, mais aussi stressant. Il est donc d’autant plus important que vous preniez soin de vous et de votre santé. Soyez à l’écoute de votre corps. Impliquez votre entourage proche dans votre projet. Parlez de ce qui vous préoccupe en ce moment. Échangez des idées ! Cela vous donnera un appui dans les mauvaises passes et de nouvelles idées quand vous ne saurez plus quoi faire. 

On ne crée pas une nouvelle entreprise tous les jours. Il est donc naturel d’avoir des craintes et des doutes par moments. C’est pourquoi il est bon de s’y préparer en amont. Qu’est-ce qui vous stresse ? 

  • Est-ce d’affronter la nouveauté, l’inconnu ? 
  • La possibilité d’échouer ou de perdre de l’argent ? 
  • L’idée que quelqu’un puisse perdre confiance en vous ? 

Soyez honnête avec vous-même et avec votre entourage. C’est la moindre des choses. Parce qu’à partir du moment où vous pouvez mettre des mots sur vos craintes, vous avez déjà fait un grand pas pour les surmonter. 

Partagez vos angoisses avec des personnes de confiance, c’est important. Discutez avec votre partenaire. Que se passerait-il si votre projet échouait ? Qui ou qu’est-ce qui en pâtirait ? Cela menacerait-il votre existence même ou juste les prochaines vacances ? Plus vous parlerez ouvertement à quelqu’un de vos craintes, plus vite vous pourrez en venir à bout.
Mais surtout, n’oubliez pas de faire la fête avec votre famille et vos amis en cas de succès ! Réjouissez-vous ensemble et savourez votre réussite. 

2. Analyse du marché

Analyser un marché ? Pourquoi devriez-vous vous infliger cela alors que vous ne rêvez que de vous lancer ? 

C’est très simple : grâce à l’étude de marché, vous transformez votre bonne idée en un solide projet commercial. En effet, vous ne devriez pas vous contenter de savoir CE que vous vendez, mais aussi COMMENT procéder, à QUI vous voulez proposer votre produit ou service, OÙ et dans quelles QUANTITÉS. 

Vous apprendrez ainsi à mieux connaître l’environnement dans lequel votre entreprise devra fonctionner : 

OÙ ? Délimitation du marché

Délimiter votre marché vous évitera d’utiliser des ressources restreintes telles que le temps, l’argent et le personnel à mauvais escient. Concentrez plutôt vos efforts sur une région précise et limitée ou sur un groupe de clients particulier. En prenant des mesures bien pensées au bon endroit et au bon moment, vous augmentez vos chances de réussite et réduisez le risque d’échec. Rêver du monde n’est pas interdit, mais vous devriez débuter modestement. 

Définissez un secteur limité que vous souhaitez prospecter au départ, puis étendez-le progressivement. Il peut s’agir d’un marché hebdomadaire, d’un site web, d’un magasin, d’une région ou d’un groupe de clients spécifique. Acquérez de l’expérience à petite échelle, puis développez vos activités. 

COMBIEN ? Taille du marché

Elle vous permet d’estimer grossièrement les quantités de produits et de services que vous pourriez théoriquement vendre, pour mieux cerner vos possibilités de gérer votre entreprise de manière viable.
Les grandes entreprises investissent souvent beaucoup d’argent pour éliminer ce facteur d’incertitude et déterminer si l’investissement dans un nouveau produit serait rentable ou déficitaire. La plupart des jeunes entreprises n’ont pas ces moyens et doivent donc faire preuve d’une certaine créativité ! 

Glissezvous dans la peau d’une détective ou d’un journaliste. Menez l’enquête et compilez les principaux chiffres et courants de tendances. 

Recherche documentaire : plongez-vous dans les nombres ! Les statistiques et registres de toutes sortes sont très utiles dans ce cadre. Beaucoup d’entre eux sont accessibles gratuitement en ligne et par exemple mis à disposition par les offices cantonaux de statistique (Portail de la statistique du canton de Zurich) ou l’Office fédéral de la statistique, mais aussi les associations professionnelles, les banques et les assurances. 

Entretiens : oubliez vos appréhensions et mettez-vous en relation avec des gens qui travaillent déjà dans la branche que vous visez. Vous obtiendrez ainsi facilement des renseignements de première main sur le marché. Quelle est la taille du marché selon ces experts ? Quels sont les chiffres de vente qu’ils escomptent ? En quoi est-ce différent de votre projet ? Vous vous rendrez compte que les gens sont volontiers prêts à vous aider ! 

Restez critique : n’essayez pas d’embellir les résultats de votre enquête s’ils ne correspondent pas à vos attentes, ce ne serait pas vous rendre service. De la même manière, les estimations trop pessimistes ne profitent à personne. L’analyse de marché devrait correspondre à la réalité et à vos possibilités. 

À QUI ? Analyse de la clientèle

Vous y êtes presque ! Défilez un peu vers le bas pour accéder à l’analyse de la clientèle. 

COMMENT + QUOI ? Ébauche de l’offre

Vous y êtes presque ! Défilez un peu vers le bas pour accéder à l’ébauche de l’offre. 

3. Analyse de la clientèle

Pourquoi, en tant que futur-e chef-fe d’entreprise, devriez-vous vous préoccuper de vos clients dès maintenant ? Vous n’en avez pas encore ! 

C’est très simple : les clients sont l’élément central de votre modèle commercial. Satisfaire leurs besoins est le facteur de succès par excellence. Vous devez essayer de mieux comprendre votre clientèle que toute la concurrence, sans en faire trop pour autant. Il ne sert à rien de réfléchir des jours durant. L’analyse de la clientèle est un outil destiné à vous aider, vos soutiens et vous, à réaliser votre idée entrepreneuriale. Peu importe que vous vouliez vendre à vos clients une coupe de cheveux, une crème pour les mains ou un repas de midi, le processus est toujours plus ou moins identique :

Cerner la clientèle

Il n’est pas possible de créer une offre ou un produit pour tous. Si vous essayez, vous utiliserez vos moyens limités à mauvais escient et vous ne pourrez pas satisfaire suffisamment les besoins de vos clients potentiels. Il est donc important que vous déterminiez qui est la cliente ou le client typique de votre entreprise. À quoi ressemble la clientèle que vous souhaitez toucher ? Comment se comporte-t-elle ? 

Comprendre la clientèle

Discutez avec des clients potentiels et mettez-vous à leur place. La trame de profil client et utilisateur (voir ci-dessous) vous y aidera. Répondez aux questions suivantes : 

  • De quel milieu ma clientèle est-elle issue ? 
  • Où vit-elle ? Quel âge a-t-elle ? 
  • Qu’est-ce qui la motive ? 
  • Qu’est-ce qui lui fait plaisir ? Qu’est-ce qui la frustre ? 
  • Par qui est-elle influencée ? 
  • Quel besoin souhaite-t-elle voir satisfait ? Quel rôle mon offre ou mon produit joue-t-elle/il à cet égard ? 
  • Comment ma clientèle utilise-t-elle mon offre ou mon produit ? 

De cette manière, vous apprenez d’une part à mieux connaître votre clientèle et ses besoins et d’autre part à distinguer les différents types de clients et leurs attentes. Vous pouvez déterminer à QUI votre offre doit plaire et en déduire COMMENT elle doit se présenter. 

La « trame de profil client et utilisateur » est un bon outil d’analyse de la clientèle. Elle vous permet, en toute simplicité, de réfléchir aux points clés de cette dernière. Il suffit souvent d’identifier et de définir deux ou trois types de clients différents. 

Le mieux, c’est que vous attrapiez un stylo et que vous vous lanciez : c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! 

Profil client et utilisateur
modèle
Exemple profil client et utilisateur
exemple MIGROS
Exemple profil client et utilisateur
Coiffure Melindo
Profil client et utilisateur
modèle
Exemple profil client et utilisateur
exemple MIGROS
Exemple profil client et utilisateur
Coiffure Melindo

4. Ébauche de l’offre 

Qu’est-ce qui fera d’elle un succès ? Vous avez certainement déjà beaucoup réfléchi à votre idée commerciale et souhaitez à présent la coucher sur papier de manière pratique et structurée. Une ébauche de l’offre peut vous aider à organiser rapidement et facilement vos idées et à tailler une offre sur mesure pour votre marché et votre clientèle. 

Apprenez à connaître vos concurrents et mettez-vous en position. Interrogez-vous sur le comportement de vos concurrents : pourquoi certains réussissent-ils mieux que d’autres ? Pourquoi certains parviennent-ils mieux à satisfaire les besoins de la clientèle ? 

Créer l’offre

Mettez à profit vos connaissances et couchez-les sur papier ! Créez une offre adaptée aux besoins de vos clients. Quelles compétences et ressources vous faut-il pour répondre à ces besoins ? Quels sont les interfaces et le réseau qui vous aideraient à proposer votre offre ? 

Quels seraient les coûts engendrés ? Qu’en pensez-vous ? À quel prix pourriez-vous vendre votre offre ? Notez vos réflexions à ce propos ! Cela vous aidera à faire des calculs plus précis par la suite. 

  • Quand vos clients ont-ils besoin de votre offre ? 
  • Quel problème résout celle-ci ? À quel besoin répond-elle ? 
  • Où envisagez-vous des risques dans la réalisation de votre offre ? 
  • Quels sont les avantages de cette dernière par rapport à celles de vos concurrents ? 
  • Comment pouvez-vous placer votre offre à un prix avantageux sur le marché ? 
  • Comment pouvez-vous l’optimiser en permanence ? 
  • Avec quelle histoire vendez-vous votre offre ? 

Comparer l’offre

Peu importe où vous vous lancez dans le monde des affaires, la concurrence n’est généralement pas loin. Vous devriez donc l’étudier avec soin avant de commencer à faire la chasse aux clients. Demandez-vous quels sont vos concurrentes et concurrents principaux sur le marché. Examinez-les ainsi que leur offre à la lumière des questions suivantes : 

  • Qui répond plus ou moins aux mêmes besoins de la clientèle que vous ? 
  • Vos concurrentes et concurrents présentent-ils des similarités ? 
  • Certains ont-ils plus de succès que d’autres ? Pourquoi ? 
  • S’agit-il vraiment de concurrents directs ou sont-ils trop éloignés de « vos » clients pour cela ? 
  • Qui a la meilleure offre parmi vos concurrents ? Qu’est-ce qui la caractérise ? 
  • Certains concurrents disposent-ils d’avantages particuliers qu’ils mettent ingénieusement à profit ? Comment y répondez-vous ? 
  • Comment ma concurrence réagit-elle aux changements ? 
  • En quoi l’offre de mon entreprise se démarque-t-elle de celle de la concurrence ? 

Connaître vos concurrents vous aide à améliorer votre propre idée commerciale et à identifier les niches vacantes sur le marché. Si vous proposez la même chose qu’eux, il vous sera difficile de vous imposer dans un segment âprement disputé. 

Efforcez-vous d’adapter votre offre, votre façon de travailler et vos compétences afin de vous distinguer positivement de la concurrence. Cela exige toutefois beaucoup d’esprit critique et la volonté de faire un travail sur soi. 

Apprenez de vos concurrents et considérez la compétition comme un aiguillon qui vous incitera à progresser sans cesse. Imitez si nécessaire certaines de leurs méthodes ou surpassez-les par vos propres mesures si vous le pouvez. N’oubliez pas qu’en tant que cheffe ou chef d’entreprise, vous naviguez dans un environnement en constante évolution. Soyez à l’affût des nouvelles tendances qui se dessinent. Votre concurrence ne dort jamais ! 

Communiquer l’offre

La meilleure des offres ne sert à rien si vos clients n’en sont pas informés ! Réfléchissez donc soigneusement à la manière de les toucher. Comment vous faites-vous connaître des bonnes personnes ? Grâce à Instagram, LinkedIn, un prospectus, votre bon réseau ou peut-être des entreprises partenaires ? Quels sont les médias que vos clients utilisent ? En tant que cheffe ou chef d’entreprise, êtes-vous en mesure d’établir une relation avec vos clients et de l’inscrire dans la durée ? Réfléchissez-y avec soin. La communication de votre offre est aussi importante que votre offre elle-même ! 

Couchez votre offre sur papier. Élaborez une ébauche d’offre à l’aide du modèle ci-dessous.  

Ébauche de l’offre Canvas
modèle
Ébauche de l’offre Canvas
exemple MIGROS
Ébauche de l’offre Canvas
Exemple Coiffure Melindo
Ébauche de l’offre Canvas
modèle
Ébauche de l’offre Canvas
exemple MIGROS
Ébauche de l’offre Canvas
Exemple Coiffure Melindo

Alle Quellenangaben finden Sie hier