3e pilier
(Prévoyance privée)

Le 3e pilier est une sorte de compte épargne vieillesse, qui vous permet d’épargner de l’argent pour vos vieux jours en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse et de combler les éventuelles lacunes des 1er et 2e piliers. Il est facultatif et doit vous permettre de satisfaire vos souhaits personnels après votre départ à la retraite.

Comment est-ce que cela fonctionne ?

Le 3e pilier du système suisse d’assurances sociales est la prévoyance privée. Facultatif pour tous, il permet d’épargner des sommes fiscalement déductibles pour la vieillesse. Pour les travailleuses et travailleurs indépendant-e-s, c’est-à-dire, au sens des assurances sociales, les propriétaires d’une entreprise individuelle ou d’une société en nom collectif, le 3e pilier constitue un bon moyen de combler les lacunes des 1er et 2e piliers.

On distingue le pilier 3a lié, qui permet une prévoyance ciblée pour la vieillesse, et le pilier 3b libre, qui permet une prévoyance libre pour l’avenir. Le pilier 3a lié peut être avantageux en termes d’optimisation fiscale.

Inscription au 3e pilier

L’idéal pour vous renseigner sur la prévoyance et souscrire un pilier 3a ou 3b est de vous adresser à une compagnie d’assurances ou une banque. Des comparateurs sont disponibles sur Internet pour évaluer les différentes offres de prévoyance.

Combien est-ce que je dois verser au 3e pilier en tant que cheffe ou chef d’entreprise ?

Sur le principe rien, puisqu’il est facultatif. Mais pour les propriétaires d’une entreprise individuelle ou d’une société en nom collectif, le 3e pilier constitue un excellent moyen de combler les lacunes de leur prévoyance.

Pilier 3a (prévoyance liée)

Les montants pouvant être versés au pilier 3a, à la fiscalité avantageuse, sont plafonnés. Leur retrait n’est possible que dans des cas précis, par exemple lorsque l’assuré-e atteint l’âge de la retraite ou qu’il/elle devient travailleuse/travailleur indépendant-e selon la définition des assurances sociales. C’est pourquoi le pilier 3a est qualifié de prévoyance liée.

Les personnes affiliées à une caisse de pension peuvent verser 6883 francs maximum par an au pilier 3a (état : 2021).

Les autres peuvent verser jusqu’à 20 % de leur salaire net ou 34 416 francs maximum par an (état : 2021).

Pilier 3b (prévoyance libre)

Vous pouvez choisir librement les montants que vous versez au pilier 3b et les retirer à tout moment. En termes d’optimisation fiscale, le pilier 3b n’offre souvent que des avantages modestes.

Vous trouverez de plus amples informations sur le 3e pilier dans le Guide assurances sociales – Un guide pratique pour les PME, à télécharger (PDF).

retour au 1er pilier
retour au 2e pilier
retour aux assurances sociales